Tournage du 13ème volet de la série “Le Sang de la vigne” avec Pierre Arditi en Avignon

Le 13ème épisode de la série Le sang de la vigne produite par Lissa Pillu / Télécip Production (pour France 3) est en tournage du 16 mai au 13 juin à Avignon et sa région.

Un nouvel épisode réalisé par Régis Musset, d’après le roman de Jean-Pierre Alaux et Noël Balen (Editions Fayard), en coproduction avec Be Films, RTBF (Télévision belge) et la participation de France Télévisions.

Le scénario et les dialogues sont écrits par Jacques Lebrima et Christiane Lebrima.

Une nouvelle enquête attend Benjamin Lebel interprété par Pierre Arditi. Le casting se compose également de Claire Nebout, Laure Marsac, Aladin Reibel, Laure Millet, Nathalie Villeneuve, José Paul, Emilie Gavois-Kahn, Alexandre Brasseur, Bertrand Farge…

Benjamin Lebel et France Pelletier, avant de se rendre à un congrès d’œnologues en Toscane, font une halte en Avignon, à la demande d’Edgar Lœwen. Ce dernier, gestionnaire de fortune agissant pour sa cliente Kate Castelnaut, marchande d’art à Berlin, propose à Benjamin de réaliser une estimation du domaine du Château Duèze, producteur d’un cru Châteauneuf-du-Pape, dont elle est propriétaire avec ses deux sœurs Léopoldine et Sixtine. Benjamin suppose que c’est en vue d’une vente prochaine, car cette exploitation, classée hier encore parmi les plus réputées de Châteauneuf du Pape n’a cessé de péricliter ces dernières années, ce qui ne cesse d’intriguer Benjamin.

Sur place, Benjamin découvre une situation plus complexe que celle décrite par Loewen : les deux sœurs Castelnaut, qui gèrent le domaine, ne sont pas au courant de la décision de vendre prise par Kate. Sixtine, la plus jeune, est bouleversée. Mais Léopoldine, l’aînée n’est pas surprise et elle est même soulagée : les comptes de l’exploitation sont mauvais, et le domaine n’aurait pu continuer son exercice sans les apports financiers réguliers de Kate.

Alors que Benjamin et France hésitent à prolonger leur séjour, un drame survient : une partie des vignes du domaine est la cible d’un sabotage. Après analyse, Benjamin découvre que les plans ont été « sulfatés », arrosés de désherbant industriel. Cet acte de malveillance aura des conséquences sur l’évaluation du domaine. À qui peut profiter cette agression ?